TEMOIGNAGE DE JOSÉ OBERTAN ACCUEILLI COMME MEMBRE ASSOCIÉ AU PRADO DE FRANCE ET DANS LA FRATERNITÉ DES DIACRES ET EPOUSES

TEMOIGNAGE DE JOSÉ OBERTAN ACCUEILLI COMME MEMBRE ASSOCIÉ  AU PRADO DE FRANCE ET DANS LA FRATERNITÉ DES DIACRES ET EPOUSES

 

 

Le Dimanche 8 décembre 2019, la famille pradosienne de l’île de France ont eu la joie de fêter un double événement, en présence de Mgr Michel SANTIER, évêque du diocèse de Créteil :

– l’engagement perpétuel dans l’Institut des Prêtres et frères du Prado pour le Père Jean-Baptiste, prêtre du diocèse de Créteil ;

– et l’accueil comme membre associé de l’Institut du Prado dans « la Fraternité Prado sienne des diacres et épouses de diacre » pour José ;

Voici, le témoignage de José et sa demande d’associé :

 

Le célébrant  :

José OBERTAN, devant tous ceux qui sont ici, je t’invite à exprimer la demande personnelle que tu fais aujourd’hui au Prado de France.

José : Bien chers frères et sœurs,

Monseigneur Santier,

« Il me vit, et fût saisi de compassion… »

Le Seigneur Jésus-Christ me vit, dès ma plus tendre enfance, arpentant la rue Maurice Marie-Claire, à Basse-Terre en Guadeloupe, où je suis né et où j’ai grandi avec mes parents, mes frères et sœurs.

Il me vit franchir toutes les étapes de l’initiation chrétienne et m’engager dans un groupe de jeunes pour continuer à approfondir ma foi. J’ai pu ainsi rencontrer d’autres jeunes ayant le désir d’orienter et de donner un sens à leur vie avec la Parole de Dieu au centre : La J.E.C (Jeunesse Étudiante Chrétienne), la J.O.C (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), le M.R.J.C (Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne).

Le Seigneur Jésus-Christ me vit grandir au JARICOT, un centre d’hébergement pour des personnes sans abri en situation de marginalisation. La plupart d’entre eux, étaient des jeunes issus de quartiers populaires, ayant quitté leur scolarité très tôt, d’autres sans emplois qui côtoyaient l’alcool et les drogues en tout genre. Le Seigneur me regarda et vit que je prenais soin d’eux dans l’accueil et leur recherche de papiers et d’emplois.

Puis, est venu le temps où il fallait prendre le large, me sentant fatigué et épuisé par mon travail dans le centre. Avance, au large…

Et me voilà en Métropole travaillant dans un grand magasin d’ameublement pour donner une orientation professionnelle à ma vie, mais loin de Dieu. La Parole de Dieu, ne faisait plus écho en moi.

C’est ce que je croyais. Mais le grain de sénevé que le Seigneur avait planté en moi, au plus profond de mon être a rejailli. De rencontres en rencontres, de discernement en discernement, de formation en formation, j’ai été ordonné diacre permanent le dimanche 19 juin 2016 en la Cathédrale Notre Dame de Créteil, par les mains de Monseigneur Santier, ici présent et présidant notre célébration. Dès lors, ma vie fut à l’Évangile ! Et aujourd’hui, deux figures ne me quittent plus : Celle de Sainte-Thérèse de Lisieux et du Bienheureux Antoine Chevrier.

A qui voulez-vous être, me dit Antoine Chevrier ? Après trois années de cheminement, d’éclaircissement et d’approfondissement à la spiritualité pradosienne, je veux être à Jésus-Christ. Je veux continuer et fixer mon regard sur Jésus-Christ en ayant dans la main gauche l’Évangile et dans la main droite la vie des hommes et des femmes que je côtoie dans mon travail, mon syndicat, ma rue, mon quartier, la Pastorale Diocésaine des quartiers populaire, en équipe ACO et à la JOC. Tout autant de lieux où le Seigneur me permet de ne jamais dissocier sa Parole et la vie des hommes.

A qui voulez-vous être, me dit Antoine Chevrier ? A Jésus-Christ et à sa Parole, méditant chaque jour son évangile dans notre maison d’évangile sur Internet où nous sommes maintenant 15 internautes passionnés de l’Évangile. Il s’agit entre autre de contempler en profondeur mais en toute simplicité par une lecture assidue, la vie de Notre Seigneur Jésus-Christ.

A qui voulez-vous être, me dit Antoine Chevrier ? A Jésus-Christ et à sa Parole me renvoyant à ce qui fait ma vie et l’actualité de mon travail avec mes collègues. Oui, nous l’avons appris le 1er juillet 2019. Au siège de Conforama, à Lognes, le nouveau (PDG) a convoqué les unes après les autres, une demie heure chacune, toutes les organisations syndicales pour annoncer ce plan : 1 905 postes supprimés sur 8 000 emplois en France, 32 magasins fermés dont le mien et 10 autres de l’enseigne Maison Dépôt.

« J’irai au milieu d’eux,  je vivrai leur vie ». Voilà où le Seigneur m’appelle, me saisit et me demande d’être attentif, d’être constructif pour l’épanouissement de l’autre.

Avance, viens, suis-moi.

Le diacre : 

Bien cher frère Bruno CADART, « Je veux m’associer au Prado de France en prenant comme guide le Père Antoine Chevrier qui a dit : « je me décide à suivre Notre Seigneur Jésus-Christ de plus près pour me rendre plus capable de travailler efficacement au salut des hommes ».

Je veux faire de l’Évangile la source et la règle de ma vie et  vivre ainsi la plénitude de mon baptême.

Je veux grandir dans la connaissance de Jésus-Christ par une lecture fréquente de l’Évangile, choisir une vie simple et donner une place aux pauvres dans ma vie.

Je veux témoigner de l’esprit des béatitudes en agissant pour plus de justice afin de promouvoir plus d’humanité dans les conditions d’existence.

Je veux répondre ainsi à l’appel du Père, m’attacher à la personne du Christ et me laisser former par son Esprit, afin de pouvoir glorifier Dieu dans mes faiblesses et travailler avec joie à l’évangélisation des pauvres avec toute l’Église.

Par le sacrement de l’ordination qui me configure au Christ serviteur,  je veux le suivre de plus près dans mon ministère (C3), « être miséricordieux, et marcher selon la vérité du Seigneur qui s’est fait le serviteur de tous » (Polycarpe).

Je veux aller vers les pauvres, les aimer et les servir afin de devenir avec eux de vrais disciples de Jésus-Christ, former des apôtres pauvres pour les pauvres et servir le Peuple de Dieu dans la diaconie de la Charité, de la Parole et de la Liturgie, en communion avec mon Évêque et son presbyterium. »

Amen. Alléluia.

Le célébrant :

José OBERTAN, je suis heureux de t’accueillir comme membre associé de l’Association des prêtres du Prado de France. Reçois cette croix (ou médaille…), qui en sera le signe. Que l’Esprit Saint t’entraîne à suivre Jésus-Christ de plus près pour l’annoncer aux côtés des plus pauvres, à l’école du Père Chevrier et avec le soutien de toute notre famille spirituelle du Prado.

partager