Les frères

 

Profondément attachés au charisme du Père Chevrier, il arrive encore assez souvent au quotidien qu’on nous appelle « frères du Prado ». En réalité, dans la variété des vocations qui forment l’Eglise, nous sommes des « laïcs consacrés ». Nous n’habitons d’ailleurs pas systématiquement en communauté de vie, même si nous entretenons entre nous des liens forts et fréquents de fraternité.

Notre origine remonte au temps du bienheureux Antoine Chevrier, en la personne de Pierre Louat : un laïc, auquel le Père apprit à toujours partir de Jésus-Christ dans l’évangile, pour participer à son œuvre d’éducation humaine et catéchétique des jeunes et des enfants accueillis au Prado.

Aujourd’hui, nous menons notre vie consacrée selon la diversité de nos âges et de nos enga­gements : au travail, dans la société et dans l’Église, mais toujours attentifs et toujours présents au milieu du peuple des souffrants et des petits, de ceux qui ne comptent pas aux yeux du monde. Au sein de l’Institut des Prêtres du Prado, notre groupe forme une Fraternité, avec son organisation particulière.[/vc_column_text]


[/vc_column]

Témoignage

Le Prado pour moi, c'est m'engager au quotidien dans un 'vivre-avec', avec une priorité pour les petits du monde populaire. Mon souhait est d'être une petite lumière d'espérance dans des vies bien souvent éprouvées.

Un frère du Prado
[/vc_row]

Actualités et évenements

Rendez-vous, invitations

02
Déc 2018
Un ancien frère du Prado béatifié

Parmi les 19 martyrs d’Algérie béatifiés le 8 décembre 2018, le frère Michel était l’un des sept moines de Tibhirine, retrouvés décapités en 1996. Né en 1944 en Loire-Atlantique, Christian FLEURY entend très jeune un appel à donner sa vie à Dieu et aux hommes : les deux fils rouges de cet unique appel ne vont pas cesser de se croiser et de se tisser dans son histoire, jusqu’au martyr. Il cherche d’abord comment orienter sa vie, en se préparant à la prêtrise au petit et au grand séminaire, de 1961 à......

LIRE LA SUITE