Laïcs en lien avec le Prado : la démarche 2021-2024 (suite)

Laïcs en lien avec le Prado : la démarche 2021-2024 (suite)
by

En route vers 2024 !
Toujours rester en lien et continuer le chemin ensemble

A la suite de la Lettre précédente de juillet 2021, la coordination des laïcs communique la suite de la démarche 2021-2024 pour les laïcs en lien avec le Prado.

Chers amis,

Nous voici à la croisée des chemins dans notre démarche à la suite du Père Chevrier. Nous avons dans un premier temps remis nos pas dans les pas du Christ pour le suivre de plus près, pour se laisser modeler par lui. Puis, dans un deuxième temps, nous avons demandé à avoir l’Esprit de Dieu, l’Esprit de Jésus, pour mieux le suivre mais aussi pour servir nos frères. Nous pouvons dire que ces deux premiers axes* ont éclairé notre être fondamental de baptisé, en marche avec le P. Chevrier à la suite de Jésus-Christ. Avec les 3° et 4° axes, nous allons approfondir notre engagement pour « annoncer l’Evangile aux pauvres » et « vivre la fraternité ». A première vue, il n’y a qu’à retrousser nos manches ; mais ce n’est pas si simple, c’est un don de l’Esprit à recevoir et à cultiver.
Qui évangélise qui ? Comme l’exprime Madeleine Delbrêl: « Nous ne pouvons pas évangéliser dans la mesure où nous ne savons plus que nous sommes nous-mêmes des évangélisés, que nous avons reçu nous-mêmes la Bonne Nouvelle, qu’elle nous a été donnée. » (1)
La pauvreté a été, pour le Père Chevrier, moyen de rejoindre le Christ, mais il n’a pas fait l’apologie de la misère qui est toujours à combattre, car elle défigure l’être humain.
Le P. Joseph Wrésinski, dans un rapport qui a marqué son époque, avait lui aussi placé la misère sous le signe de l’accumulation des privations et des difficultés ». (2)
La pauvreté évangélique, c’est le manque choisi. « Etre pauvre, c’est avoir le coeur trop petit pour Dieu. Alors on sort tout le reste pour que le plus grand morceau de Dieu puisse y tenir ». (3)
Nous continuerons en disant, pas seulement pour Dieu, mais aussi pour nos frères. Annoncer l’Evangile aux pauvres, à la façon d’Antoine Chevrier, c’est être en quête de Dieu et de nos frères, en donnant ce que nous avons reçu et en ne le laissant pas rouiller dans nos coeurs !

Cliquer sur le lien ci-dessous pour lire dans le document pdf la suite de la lettre d’août 2022, avec la présentation du 3ème axe :
La Lettre d’août 2022, avec présentation du 3ème axe

————
*Vous remarquez que nous employons le mot « axe » à la place de « pilier ». C’est tout simplement suite à une demande de la ‘commission charisme’.
1) Madeleine Delbrêl – OEuvres Complètes VIII, p. 126, Nouvelle Cité 2015.
2) François Odinet – « Les premiers ressuscités » – Editions Facultés Jésuites – Paris 2021, p.21-22
3) Madeleine Delbrêl – OEuvres Complètes VIII, p 189, Nouvelle Cité 2015.

share