LA FRATERNITÉ DES DIACRES

agdiacres2015

Assemblée de la Fraternité des diacres et des épouses du Prado de France

 

La fraternité des diacres et épouses du Prado de France vient de vivre un moment important et décisif de son histoire : sa première Assemblée Générale à Limonest (Lyon) du 30 octobre au 1 novembre 2015.

Présidée par Philippe Brunel, responsable du Prado de France, cette première assemblée a réuni 40 délégués, diacres et épouses, venus de toute la France pour réfléchir au thème : »Avec Lui, servons la fraternité et partageons la joie de l’Évangile  »

 

Servir la fraternité :

Pour commencer nos travaux, nous avons écouté  la parole de Dieu,  puis  prié le  Seigneur et invoqué l’Esprit saint pour qu’il vienne  habiter nos cœurs, nous éclairer et nous guider sur ce chemin de la fraternité.

Philippe Brunel nous a aidés à réfléchir sur ce thème : «Construire et servir  à la Fraternité ».

La question de la fraternité  est posée dès le début dans la Bible avec cette question de Dieu à Caïn : « qu’as-tu fait de ton frère » ? Gn.4,10 . Question fondamentale posée à nos existences et qui traverse toute histoire du peuple de Dieu.

Dans le Nouveau Testament, Jésus va poser les bases et élargir e cette fraternité universelle ; Ainsi « Jésus est venu pour tous, et pas seulement pour le Peuple juif. Il révèle la possibilité d’une fraternité universelle entre tous les hommes, fondée sur la paternité du Dieu unique …».

En Christ, ce n’est pas le lien du sang qui nous constitue frères,  mais le fait de faire  la volonté du Père :  « Qui est ma mère ? Qui sont mes frères ? » …….. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère. » Marc 3 31-35.

Pour être au service de cette fraternité, Jésus appelle des disciples et des apôtres  …. Le  père Chevrier à pris au sérieux cet appel: alors qu’il méditer devant  la crèche la nuit de Noël 1858 , il s’est «  décidé à suivre Notre Seigneur Jésus Christ de plus près pour me rendre plus capable de travailler efficacement au salut des âmes ».

Cette aventure de la foi, il n’a pas voulu la vivre seul, mais avec d’autres frères et sœurs :   « Et mon désir est que vous-mêmes vous suiviez aussi Notre Seigneur de près ».

Le Prado est le fruit d’une grâce accordée par l’Esprit Saint à l’Église en la personne d’Antoine Chevrier, en vue de l’évangélisation des pauvres.

 

Depuis la béatification du Père Chevrier en 1986, des diacres et leurs épouses ont pris comme guide le Père Chevrier.

 

Nous avons voulu faire de l’Évangile notre règle de vie et la source de notre action apostolique auprès de tous ceux qui dans notre société et dans l’Eglise sont oubliés au bord du chemin.

Aussi, depuis plusieurs années,  des rencontres de diacres et de leurs épouses se tiennent à Limonest pour vivre la spiritualité du Prado dans leurs ministères et vocations propres. Une fraternité s’est constituée.

Cette  fraternité des diacres n’est pas d’abord une fin en soi …. Mais elle est, dans la  dynamique de Diaconia, un  appel  à servir la fraternité en portant  le souci des petits : « à chaque fois que vous l’avez fait à ces plus petits….. C’est  à moi que vous l’avez fait «  Cf. Mt 25, 31-46

 

Ainsi il a été clairement réaffirmé que la fraternité des diacres ne se limitait pas aux diacres et épouses associés, mais comprenait bien tous ceux qui cheminent avec le Prado de France et qu’avec cette nouvelle étape :  «  la Fraternité des diacres au Prado ne va pas abandonner ce qui fait en quelque sorte sa richesse et sa pertinence, au sein de notre Église de France : permettre à tous les diacres permanents qui le souhaitent, ainsi qu’à leurs épouses, de se ressourcer dans l’évangile à l’école du Christ Serviteur et à la manière du bienheureux Antoine Chevrier, pour « tenir bon auprès des plus pauvres » de toutes sortes ».

 

Débat, amendements et votes des orientations de la Fraternité des diacres  pour les 4 ans à venir :

Le bureau des diacres a soumis à l’assemblée pour débat et amendements un texte d’orientations  pour les années  2015 à 2019.  Ces orientations ont été élaborées, par souci de cohérence, à partir des orientations votées par les prêtres du Prado,  lors de leur dernière assemblée, tout en tenant compte la spécificité de ce que vivent les diacres et leurs épouses.

 

Le  texte  d’orientation est construit en trois grands chapitres :  

1° Dans le monde  aujourd’hui,  servons  la fraternité.

2°) En Eglise, nous avons «un tour de main».

3°) Dans la famille du Prado, construire la fraternité des diacres                 du Prado pour être aujourd’hui disciples et apôtres.

 

Ce texte a été grandement amendé et enrichi par les délégués. Le comité de l’assemblée a retenu et mis en débats 5 amendements qui ont donné lieu à des échanges forts riches entre les délégués qui ont permis de préciser, de clarifier  et d’enrichir le texte soumis au vote.

Le 1er amendement : portait  sur la notion de « pauvre » : qu’est-ce que c’est d’être pauvre, les différentes réalités que nous rencontrons dans notre vie et notre ministère,  mais aussi les diverses manières de les nommer : pauvres, petits, blessés de la vie, exclus …..    Cela a été  l’occasion d’un échange très riche qui nous a permis de nous expliquer, d’approfondir ce que l’on mettait dernière ces mots.

Le 2ème amendement : portait sur cet appel du père Chevrier à être  du bon pain  pour les autres et les exigences de trouver un équilibre de vie entre  les différents pôles de notre vie (vie couple, vie de famille, travail professionnel et engagement) et la nécessité d’être nourri  par une vie spirituelle et de prière forte.

Le 3ème amendement : Portait sur la nécessité de faire le choix d’une vie simple et de réfléchir sur son style de vie, sur  son mode de vie,  mais aussi sur sa manière d’être  pour rencontrer  et se faire proche de personnes fragiles. Ces choix doivent être discutés en couple, car cela  nous engage ensemble.

Le  4ème amendement : est un ajout qui nous invite  à prendre soin de toute  la création et  à lutter pour la justice envers les pauvres  car tout est lié  comme le souligne le pape François dans son encyclique LAUDATO SI’:« on voit jusqu’à quel point sont inséparables la préoccupation pour la nature, la justice envers les pauvres, l’engagement pour la société et la paix intérieure ».

Le  5ème amendement : précise comment nous les diacres nous envisageons de vivre cette orientation apostolique  proposée par le  père chevrier « d’évangéliser les pauvres en nous faisant disciples de jésus christ et en travaillant à devenir  semblables  à eux » (C7,C25).

 

La grâce du sacrement de l’ordre qui nous configure au Christ serviteur nous presse de vivre notre en véritables disciples de Jésus-Christ au service des pauvres en nous rendant proches d’eux.

C’est  pourquoi  les diacres et les épouses  s’engagent à avoir une vie simple, sans négliger le bien-être de leur famille, et ils souhaitent vivre un compagnonnage qui les rende le plus proche possible des démunis et de ceux qui vivent aux marges de notre société sans pour autant adopter leur mode de vie.

 

De l’avis de tous, ce temps de débat, de discernement  et d’élaboration de nos orientations a été une vraie expérience délibérative et synodale …. Sous la conduite de l’Esprit Saint qui.

 

Election du conseil et du responsable de la fraternité des diacres et épouses du Prado de France.

Un des points principaux de l’assemblée était l’élection pour la première fois du responsable et du Conseil  par les membres associés de la Fraternité des diacres et épouses du Prado de France.

L’assemblée a élu comme Responsable de la Fraternité pour quatre ans, un diacre du diocèse de Créteil : Jean DELARUE

Conseil des diacres

Conseil des diacres

Le Conseil est constitué de quatre conseillers, dont une épouse de diacre : 

Edna JEANNE, épouse de diacre,  du diocèse de Meaux

Jean Claude COURAUD, diacre du diocèse de Nantes

Louis MARHEM, diacre du diocèse de Belfort-Montbéliard

Philippe SOULMAGNON, diacre du diocèse de Limoges

De gauche à droite : Philippe SOULMAGNON, Jean Claude COURAUD, Edna JEANNE, Louis MAHREM, Jean DELARUE

Cette 1ère Assemblée de la fraternité des diacres et épouses du Prado de France marque une étape importante dans la participation des diacres au charisme du Père Chevrier. Ainsi, ils deviennent membres à part entière de la famille du Prado.

 

Ce fut d’ailleurs une très grande joie de terminer notre dernière matinée avec toutes les composantes de la famille du Prado : les Prêtres, les sœurs, l’IPF, les frères et les Laïcs  pour réfléchir ensemble comment chacun de nous, nous  prenons notre place dans la famille du Prado et comment nous sommes invités  à passer de la fratrie  à la fraternité ?  Ce temps trop court nous invite à poursuivre sur cette voie et à nous préparer à vivre ce grand rassemblement  de la famille  du Prado  de  Lourde  en novembre 2016.

 

Le Père Michel DELANOY, responsable du Prado Général a présidé la célébration de la Toussaint, et tous ensembles, nous avons rendu grâce à Dieu pour ce moment fort de la Fraternité des diacres et épouses du Prado de France et nous avons demandé à l’Esprit Saint d’éclairer et de soutenir nos pas sur cette nouvelle route.

cliquez ici, pour  voir   les documents:

presentation-orientations1

orientations-de-la-fraternite-des-diacres-du-prado canada goose schweiz